Liste des rues de Rouen  

Nombre de fiches 1

(dont le nom contient : Docteur Gallouen)

Fiche Rue
   
Nom : DOCTEUR-GALLOUEN (du)
Nature : Rue
Conservation :
Anciens noms : Rue Forget
Nom Révo. :
Tenants : Rue du Fort Sainte-Catherine
Aboutissants : Rue Annie de Penne
Histoire : Elle a pris le nom d'un médecin résistant mort en déportation.
Le docteur Maurice Gallouen naît à Lorient le 26 août 1879. Installé à Rouen depuis 1909, il a son cabinet en haut de la rue Louis Ricard, où une plaque rappelle son souvenir.
Il sera connu comme le "médecin des pauvres", ne se faisant pas payer quand ses clients ne le pouvaient pas. Il s'occupait du Secours aux indigents et du dispensaire, impasse de Carville. Il accueille des
fillettes espagnoles réfugiées. Il a soixante ans quand la guerre arrive. Très vite, il entre dans la résistance, où il ne fait pas de la figuration, aidant
les cheminots, cachant des explosifs et des imprimés interdits chez lui, soignant et cachant des soldats français. Lui aussi est dénoncé par un français.

Franc-maçon, ayant des sympathies pour le Front populaire, il est le client de choix pour la Gestapo. Il est arrêté à son cabinet le 21 juin 1940.
Déporté à Sachsehausen en 1943, puis à Bergen-Belsen en février 1945, il utilise ses capacités de médecin pour essayer de soulager les souffrances
de ses compagnons. Libéré en mars 1945, il refuse de partir pour continuer de soigner ceux qui ne peuvent être transportés. Victime de son dévouement,
il mourra du typhus en juin 1945. Son corps n'a pas été retrouvé. On ne l'entendra plus jouer excellemment du violon et de l'alto. (D. Sanson)
  Localisation sur un plan actuel
  (Cliquez ensuite n'importe où dans le plan pour revenir à cette page)


© Copyright Jacques Tanguy - Juillet 2005