Darnétal
 
La ville de Darnétal comptait deux paroisses longtemps antagonistes.
Eglise Saint-Pierre de Carville

 

Clergé
En 1777, Le curé était M. Chapais (depuis 1743)
Mobilier

Les fonds baptismaux en pierre calcaire polychrome, sont du XVIIIe siècle (restaurés en 1980 par l'atelier Legrand).
Sur les murs, blasons d'une litre funéraire.

Vitraux
Seules trois verrières avaient été déposées avant la seconde guerre mondiale. Elles datent du XVIe siècle.
Certaines verrières contemporaines sont l'œuvre du verrier Tardif, sur des cartons du peintre Mirianon. Elles datent des environs de 1950.
Une verrière forme monument à la paix. L'archange saint Michel brandit une épée rayonnante au-dessus d'un cimetière. En bas, un cadavre est porté sur une civière. Elle est signée Dieutre, Arch, Del, avril 1956.
Une autre verrière est consacrée à Jean-Baptiste de la Salle. Elle est datée de 1957.
     
       
       
   
       
Orgues

L'orgue est installé dans un buffet datant du XVIIIe siècle. Il a été reconstruit par le facteur Martin en 1860.
Il a bénéficié d'une reconversion par le facteur Gervais vers 1980.

Vitraux
 
 
Eglise Saint-Ouen de Longpaon
 

Clergé
Le prieur du Mnt-aux-Malade présente à la cure.
En 1777, le Curé était M. Duval (depuis 1774)
Mobilier
 
Vitraux
 
Orgues
 

L'orgue de tribune comporte un buffet datant de 1646. L'instrument a été reconstruit par Duputel en 1913. et a bénéficié d'une restauration par Gervais en 1967.

L'orgue de chœur a été construit au milieu du XIXe siècle (vers 1848)

Confréries
Confrérie des sainte Marguerite, Barbe, Catherine, Austreberthe et Véronique approuvée le 16 juin 1496.
Association charitable de 52 confrères approuvée le 14 octobre 1512.
Association de 75 confrères approuvée le 13 juillet 1538.
Charité ou Confraternité en l'honneur des saints Ouen, Maur, Nicolas, Eustache, approuvée le 30 octobre 1559.
Association de 52 confrères tant prêtres que laïcs en l'honneur de la Très Sainte Trinité et de la bienheureuse et très glorieuse Vierge Marie et des saints Roch, Sébastien et Antoine, approuvée le 12 juillet 1571.
 
Chapelle de l'orphelinat Sainte-Marthe
Elle est située dans la cours de l'ancien orphelinat Sainte-Marthe, 43 rue Saint-Pierre.
Elle comporte quatre travée et demi et un chevet polygonal à trois pans. La dernière travée, vers l'est, est plus courte.
Le porte d'accès est situé dans le mur sud, dans la première travée à l'ouest.
L'orphelinat a servi d'hôpital bénévole (n° 30bis) pendant la première guerre mondiale.
C'est maintenant une crèche-garderie (Logis Sainte-Claire).
 
 
Cimetière


Image Google Maps

Les deux églises de Carville et Longpaon avait chacune son propre cimetière. Celui de Carville avait une superficie conséquente, ce qui était loin d'être le cas de Longpaon.
En 1817, le Conseil Municipal délibéra que, provisoirement, les défunts de Longpaon seraient enterrés à Carville pendant une partie de l'année (de Pâques jusqu'à la Saint-Michel). Du fait de l'antagonisme entre les deux paroisses, la solution ne pouvait être acceptée. Deux mois plus tard on décida d'acheter un terrain pour construire un nouveau cimetière. Mais on n'avait pas voté le budget nécessaire ! Les habitants adressèrent une pétition au Préfet. En 1819, une nouvelle délibération vota 8.000 Frs pour l'achat du terrain d'une superficie de 2 acres et l'aménagement. On avait vu trop juste et il fallut porter la somme à 16.000 Frs l'année d'après.
Le nouveau cimetière a été béni en décembre 1821. Il est situé au bas de la côte qui domine la ville à l'est, au long de la route de Gournay.
Un carré, séparé du reste par une haie, avait été réservé pour l'inhumation des Protestants.

 
Répertoire archéologique du département de la Seine-Inférieure, Cochet (Abbé), 1871, col. 289.
Notice historique, topographique et statistique sur la ville de Darnétal,
A. Lesguilliez, 1835, p. 107-117, 119-129.
Darnétal et ses monuments religieux,
L. de Durancille, 1850.
Notice historique sur la tour de Carville à Darnétal,
F. Bouquet, 1864.
La semaine religieuse du diocèse de Rouen,
1/11/1873, p. 1044-1047.
Géographie du département de la Seine-inférieure
, Bunel et Tougard, 1879, p.200-201.
Saint-Ouen de Longpaon à Darnétal, Abbé Voiment, 1894.
Les deux paroisses de Darnétal, Saint-Pierre de Carville et Saint-Ouen de Longpaon
, Abbé Voiment,1896.
Répertoire des anciennes confréries et charités du diocèse de Rouen approuvés de 1434 à 1610, Abbé Martin, Fécamp, 1936
Bull CDA, XXXIV, 1982-83, p. 211-213.
Orgues de Haute Normandie
, 1992, tome 2, p. 19,34-37, 38-39.
Le patrimoine des Communes de Seine-Maritime, 1997, T. I, p.326-328.
BCDA, XLV, 1997, p. 66-69.
Les vitraux anciens de l'église Saint-Pierre-de-Carville à Darnétal
. BCDA, XLVI, 1998, p. 109-118.
Les vitraux de Haute-Normandie
, 2001, p. 289-291.
Le vitrail en Normandie, entre Renaissance et Réforme (1517-1596), Laurence Riviale, 2007, p.225.
Rouen insolite et secret, T. II, J. Tanguy et TH. Boivin, Rouen, 2011, p.50-53.