Lapidation de Saint Etienne
vers
1500-150 et vers 1820

Ce vitrail provient de l'ancienne église Saint Etienne des Tonneliers.
A l'origine, la scène principale ornait trois lancettes d'une fenêtre. Ils ont été ainsi rassemblés vers 1820 par You-Renaud. Le saint est agenouillé au milieu de la composition, en prière. Les bourreaux lui lancent des pierres. En bas, à gauche, Paul tient leurs habits sur ses genoux.
Cette partie du vitrail a été attribuée à Arnoult de Nimègue.
Au tympan, Dieu le père entouré de deux anges porteurs de phylactères, provenant d'une verrière représentant le baptême du Christ. Ces éléments présentent des analogies avec les vitraux consacrés à Jean-Baptiste.

(Actes 7, 55-60)

Copyright Jacques Tanguy - Janvier 2004