Mise au tombeau
vers
1525 et vers 1820

Ce vitrail provient du chœur de l'ancienne église Saint Martin sur Renelle.
Il a été en partie recomposé vers 1820 par le verrier You-Renaud. Des morceau provenant d'une crucifixion disparue (cavalier, soldats, têtes) sont venus compléter la fenêtre d'origine. Les têtes des personnages entourant le Christ mort ne manquent pas de qualités, en particulier, Marie et Saint Jean.

(Matthieu 27, 57-61
Marc 15, 42-47
Luc 23, 50-55
Jean 19, 38-42)

Copyright Jacques Tanguy - Janvier 2004