Portement de croix
vers
1525 et vers 1820

Ce vitrail provient du chœur de l'ancienne église Saint Martin sur Renelle.
La partie inférieure (pratiquement invisible de la nef du fait de la profondeur du rebord) est composée de divers fragments provenant d'une crucifixion disparue. On ne voit que la Vierge (à gauche) et Saint jean (à droite, reconnaissable à sa chevelure bonde bouclée).
Au centre, portement de croix. A l'origine chute du Christ vu la position du soldat tourmenteur. Celui-ci brandit un bâton pour le frapper. Autour, se trouve un cortège de soldats, dont un cavalier. En arrière plan, décor d'architectures renaissance.
dans la partie arrondie, un soleil du début du XIXe siècle comporte quelques verres anciens.

(Matthieu 27, 32-33
Marc 15, 21-22
Luc 23, 33-34
Jean 19, 18-24)

Copyright Jacques Tanguy - Janvier 2004